Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de "Bienvenue-chez-Amélie"

Au travers de mon blog, je vous propose de vous évader à travers mes carnets de voyages. De partager le grimoire familial de recettes avec de nouvelles saveurs ! Passionnée par l'écriture et la photo...Suivez moi !!!

On dit qu'Dunkerque est mort...

Coup d'envoi du carnaval de Dunkerque...

"A Dunkerque quand vient le carnaval, on s'amuse comme des cigales..."


image 1704036
 

"Au fond de mon cœur, des images me reviennent celui d'une ambiance folle, des confettis qui fleurissent les trottoirs, chassant la grisaille et ce froid terrible d'un mois de février, lorsque je suis allée admirer ce carnaval, je n'imaginais pas que l'on pouvait vivre un tel instant.

Un carnaval pétillant, la ville respire, palpite, elle est irriguée que par un seul cœur celui du CARNAVAL !!!"

 

Comme vous avez pu le constater au fil de mes articles, originaire des Hauts-de-France, j'aime cette ambiance !
Ah ! Ce mardi-gras, il est sacré chez nous, les chansons, on les apprend dans le berceau et loin de mes racines, j'ai bien envie de faire vivre ce carnaval qui est n'est pas celui de Venise...

Alors vous êtes d'accord ?
Pour cela, c'est très simple, un berguenaere, un plumeau, un boa, du maquillage et un beau chapeau avec des paillettes et des plumes.

Il faut savoir qu'à Dunkerque même en été, on pense déjà au carnaval, c'est dans le sang, n'exagérons pas mais dès le mois de janvier, certaines bandes défilent déjà dans les rues.

Son origine remonte aux fêtes liées aux jours de gras qui précèdent le début du carême, avant le départ en campagne des pêcheurs (visschersbende), surtout les islandais qui célébraient surtout ce moment le mercredi des cendres.
Avec le déclin de la pêche de la morue, cette fête a failli disparaître mais il sera rétabli en 1920.

Il faut savoir que ce carnaval est animé par des bandes (bandes de Dunkerque, de la Citadelle, de Rosendaël...), la bande est un défilé des masques.

C'est d'ailleurs là, que l'on trouve l'agitation la plus forte, "simples spectateurs", on vous chahute, on vous propose d'aller chanter, sauter et danser

Même les plumeaux viennent caresser votre visage, le son des fifres vous envahit le cœur et c'est vrai que l'envie de les rejoindre, vous pousser à monter dans cette fièvre bordélique mais enthousiaste.


Comme c'est amusant de voir ces hommes déguisés en femmes, la créativité est débordante de la mini-jupe au porte-jarretelles, ce qui m'a impressionnée ce fut le maquillage, je tire mon chapeau pour la précision soignée de certains "carnavaleux".


28384-82274-21387.jpg
Ce carnaval n'est pas "bordélique" au contraire !

Il existe un code quand le désordre règne, il y a une façon de pousser sans faire mal aux gens, sans être brutal, pour revenir au fameux chahut, car il faut savoir que chaque bande vibre sous les heurts des chahuts. Dans la première ligne, les plus chevronnés doivent retenir tout le monde derrière soi et de supporter avec son dos la poussée humaine.

Le carnaval de Dunkerque rime avec partage, les chapelles permettent aux carnavaleux de rentrer dans des maisons ou des cafés aux abords au parcours afin de se reposer avant de reprendre le parcours, dans certaines maisons, parfois 70 personnes peuvent être accueillies pour partager la soupe à l'oignon, le pot'jevlsch, les crêpes et la bière.

Le carnaval de Dunkerque ce sont des corsaires, des bébés joufflus, des confettis et les "berguenaeres", ce nom vous évoque rien pour le moment, si je vous dis parapluie, l'image du défilé vous revient, ces parapluies ne protègent pas nos carnavaleux de la pluie, c'est pour se moquer des paysans venus assister à cette manifestation, aujourd'hui, ils ont une autre fonction, la beauté du cortège et permettent à certaines groupes de se repérer.

Les chants, eux pas très catholiques, mais cela ne m'empêche pas de l'écouter toute l'année.

"A Dunkerque quand vient le carnaval,
On est tous joyeux comme des cigales,
On se grime on met de la peinture,
On s'en fout plein la figur'
On s'habille avec de vieux habits,
Et on sort son grand parapluie,
Avec tout ça on est paré pour le carnaval..."


Ah, oui, j'allais oublier le fameux lancé de harengs que Monsieur Le Maire jette du haut de son Hôtel de Ville, environ 450 kilos seront jetés dans la foule bien entendu, ils sont sous cellophane, une offrande afin d'apporter quelques vertus aux malheureux carnavaleux fatigués.


MairieDK_110830.jpg


Et quand le carnaval touche à sa fin, la place de Jean-Bart* prend une autre ampleur...

L'émotion envahit la place, un rigodon final qui dure presque une heure. L

Les carnavaleux chantent et dansent dans un espace réduit, certains pleurent lors de la cantate à Jean-Bart, le carnaval se meurt dans la cité du corsaire.

Et pourtant, il faudra attendre l'année prochaine pour pouvoir mettre son costume, que l'on met pour certains chaque année.

Ici, le carnaval rime avec bandes, rigodons, chahuts, tambour-major (Celui qui est en avant du cortège et le dirige) et sans oublier un magnifique ciel de confettis.


Vive les enfants d'Jean-Bart, ce sont des fameux gaillards,
Pour les fêtes et pour les bals du carnaval !

 

*  Jean-Bart (1650-1702) fut corsaire du roi Louis XIV natif de Dunkerque, issu d'une famille d'armateurs flamands.

Carnaval de Dunkerque

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
J'aime pas trop les carnavals et tous les trucs où il y a foule... mais j'ai jamais dit que Dunkerque était morte ! Lol !<br /> Bisous et bonne soirée
Répondre
V
bonjour pouvez vous nous dire comment faire ou acheter un parapluie berguenaere pour notre premier carnaval en famille cette annee svp merci bcq
Répondre
B
Dans une boutique de déguisement peut être...! Bon carnaval à vous !
T
<br /> Bonjour Amélie,<br /> <br /> <br /> je vois que tu es du Nord !!!<br /> <br /> <br /> C'est une sacrée ambiance ce carnaval !<br /> <br /> <br /> Bonne soirée, à bientôt<br />
Répondre
B
<br /> <br /> Oh que oui !!! On s'est s'amuser là-haut ! Merci de ta visite!<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> MERCI POUR VOTRE COMMENTAIRE. BONNE SEMAINE £<br />
Répondre
B
<br /> <br /> Merci !<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> Bonsoir Amélie .<br /> <br /> <br /> J'ai lu que tu n'étais pas bien ; la thyroïde , il ne faut pas rire avec ça !<br /> <br /> <br /> Je suppose que tu te sens fort fatiguée .<br /> <br /> <br /> Quant au soleil , il doit avoir peur de passer la frontière ; il est aux abonnés absents !<br /> <br /> <br /> Pour mon mollet,je me suis déchiré les ligaments , bêtement , en me promenant avec le nez en l'air , et j'ai loupé 2 marches ; un grand clac !!! Il faut du temps , du repos et ne pas forcer .<br /> <br /> <br /> Bon courage pour tes soins !!!!<br /> <br /> <br /> Et gros bisous !!!<br /> <br /> <br /> Francine .<br />
Répondre
B
<br /> Merci pour ce "reportage" sur le carnaval de Dunkerque, je ne connais pas du tout cette fête (je suis de Nantes où nous avons un carnaval mais qui ne se déroule pas comme clui-ci !).<br />
Répondre
C
<br /> Bonjour Amélie .<br /> <br /> <br /> Je venais de penser que ça faisait un moment que tu n'avais plus rien écrit mais je sais que tu as autre chose à faire de plus important .<br /> <br /> <br /> Je suis heureuse d'avoir de tes nouvelles et de me retrouver dans un "bain ch'ti " !!<br /> <br /> <br /> Je viens de lire ton message sur le blog : oui , ça se mange , mais dommage que ce soit uniquement du virtuel   !<br /> <br /> <br /> Je te fais de gros bisous !!!!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
U
<br /> superbe aticle vaba!!! et super bien agencé!!<br />
Répondre
B
<br /> <br /> Merci Françoise...et Toutoune ! J'ai essayé de créer l'ambiance de cette fête  !<br /> <br /> <br /> <br />