Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de "Bienvenue-chez-Amélie"

Au travers de mon blog, je vous propose de vous évader à travers mes carnets de voyages. De partager le grimoire familial de recettes avec de nouvelles saveurs ! Passionnée par l'écriture et la photo...Suivez moi !!!

Ô Guénel, par un p’tit trou...

4437691 lEn cette veille de Noël, loin de ma chère région natale du Pas-de-Calais,  je vais vous réchauffer le coeur en attendant le gentil monsieur à la barbe blanche : le Père Noël.

Dans la région Boulonnaise, il existe une belle tradition qui réchauffe les chaumières en attendant le réveillon : Le Guénel.

 

Le Guénel vient de la légende du Petit Pierre qui initia cette tradition en demandant la charité aux bourgeois Boulonnais, une veille de Noël.

Petit Pierre étant muni d’une lanterne creusée dans une betterave qu’il tenait à la main.

Cela ne vous rappelle pas l’histoire de la petite fille aux allumettes ?

De nos jours, cette coutume du Nord de la France que l’on dénomme les allumoirs notamment en Flandre et les Guénels dans le Boulonnais perdure, espérons pour toujours.

Quant aux origines du Guénel, elles remonteraient probablement de la fin du XIXème siècle et du début du XXème siècle.

Pour faire cette fête, il faut que les flocons tombent sur les toits, que l’odeur des marrons chauds se fasse sentir.

C’est à l’occasion d’une sortie en ville à Boulogne-sur-Mer, à l’heure des dernières préparations de Noël, que vous pourrez entendre le chant des Guénels résonner.

Il faut être enfant pour le faire et avoir une âme d’artiste, car creuser une betterave ce n’est pas un jeu d’adulte.

Il faut encore donner une forme à cette betterave en la sculptant et en la creusant. Sans oublier d’introduire des ouvertures...
Une betterave qui prendra une autre allure de tête monstrueuse ? Ou d’un gentil chat !

Pour finir, il faut placer à l’intérieur de notre betterave, une bougie pour l’illumination.

Si l’aventure vous tente, vous pouvez même participer à des concours de Guénel, certaines villes du Boulonnais en organisent.

Une année, j'ai assisté à un concours, les enfants ont beaucoup d'imagination !

Il faudra marcher dans les rues et aller de maison en maison, en chantant la chanson du Guénel, bien entendu, cette chanson est chantée généralement en Patois Boulonnais.

Les enfants sont généralement récompensées par des friandises ou des pièces de monnaie.

En attendant que le Guénel passe, dans certaines chaumières, on prépare le pudding...
noel boules guirlandes-300x200

Exerçons-nous en attendant...
La version française et celle en version patoisante.


Ô GAI NOËL

Ô Guénel, par un p’tit trou,
J’vous vois bien, là tous les deux,
Manger d’la tarte et du gâteau
Sans m’en donner un p’tit morceau !

Refrain
Ô Guénel, guénel, tou petou, petiou !
Lavez vos écuelles et lèchez vos plats !
Si vos filles sont belles, on les mariera !
Si elles sont pas belles, on les laissera là ! et tra la la ..
Tit Jésus passera par là !
Il dira qu’est ce que tu fais là ?
Je cueille des violettes
Pour les ‘tites fillettes
Je joue du violon pour les tits garçons !


Ô Guénel, grand-père Barbeau !
Il a un ventre comme un tonneau
Il a mangé trop d’haricots !
D’la tarte et puis des p’tits gâteaux !

Refrain

noel.jpg

 Ô GUÉNEL                  Version patoisante de Boulogne sur Mer

 

 

Ô guénel par un p’tit trew,

J’vous vois ben là tous les deuw,

Maquer d’el tarte et du gâtiauw,

Sans m’in donner un p’tit morciauw !

 

Refrain

Ô guénel, guénel, tou petou petiou,

Lavez vos écuelles et liquez vos plats !

Si vô filles sont belles, on les mariera

Si elles sont pon belles, on les laissera là !

Et tra la la.

 

Tit Jésus pass’ra par là !

Il dira qu’ô qu’tu fais là ?

Je cueille des violettes

Pour mes p’tites fillettes

Je joue du violon, pour les p ‘tits garçons !

 

2

Ô guénel, grand’père Barbeau

Il a un vint’ comm’un tonneau

Il a maqué trop d’haricots

D’el tart’ et pi’ des p’tits gatiauws !

 

Refrain

noel-300x300.gif

Une jolie tradition de Noël à transmettre aux futures générations...

 

En attendant, je vous souhaite un Joyeux Noël !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B

Votre chanson n'est pas tout à fait l'originale, en particulier il faut remplacer le petit jésus par :


l' bon Diu pass’ra par là! I t'dira qu’ô qu’té fais là?
J'cueille des violettes, pour les tites fillettes
Et j'jue du violon, pour les tits garçons ! Ô guénel


 


Bien à vous


un boulonnais
Répondre
B


Merci