Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de "Bienvenue-chez-Amélie"

Au travers de mon blog, je vous propose de vous évader à travers mes carnets de voyages. De partager le grimoire familial de recettes avec de nouvelles saveurs ! Passionnée par l'écriture et la photo...Suivez moi !!!

A la pêche aux coques...

photos de mon portable 040
 
 
Situé dans le département de la Vendée, dans la baie de Bourgneuf entre l'Ile de Noirmoutier et Beauvoir-sur-Mer, une chaussée unique en Europe est praticable en voiture lors des basse mer, inondée deux fois par jour par la haute mer, ce passage du Gois est une chaussée submersible de 4,5 kilomètres.

En 1701, ce passage reliant le continent à l'île est mentionné sur une carte géographique et fut utilisé à partir du XVIe siècle.


Ce passage est dû à l'effondrement du plateau qui donna naissance à la baie de Bourgneuf au début de l'ère quaternaire. Il y a plus de mille ans, la rencontre de deux courants marins venant du nord et du sud et se heurtant dans la baie donna naissance à un banc de hauts-fonds qui s'est déplacé avant de se stabiliser, il y a environ un siècle à l'emplacement actuel.



Dès 1924, le passage sera balisé, stabilisé et empierré et depuis la fin du XIXe siècle des balises-refuges pour les voyageurs surpris par la mer montante sont plantées le long de la chaussée.
D'ailleurs malgré les panneaux d'indications, certains se font encore piéger...


Donc prenons ensemble le chemin que se soit en voiture, à vélo ou à pied, les pavés usés (Attention, on se sent un peu secoué dans la voiture) par la mer et le temps, procure toujours des sensations inoubliables, lorsque je regarde de chaque côté de cette chaussée, je ne vois plus la mer, des bateaux échoués le long de la baie nous permet de nous faire croire que nous sommes pour une fois "l'homme dominant", l'air iodé et la vue sur le continent nous permet de nous éloigner un instant de la réalité.


La beauté du paysage...le rêve, car je me rends deux fois par an à l'île de Noirmoutier pour la pêche, donc mesdames ne pensaient pas à prendre des talons, car l'endroit est plutôt boueux et vaseux même les baskets...plutôt la tenue maritime les bottes, car cette zone d'ensablement est un véritable trésor à coquillages.

Palourdes, moules... il suffit de gratter le sable pour trouver ce qui est caché sous le sable ! Un vrai moment de bonheur et de détente !

Mais attention la mer remonte si vite, à l'allure d'un cheval au galop.

1293566 l

Selon le coefficient de la marée, cette route peut disparaître parfois entre 1 mètre 30 à 4 mètres.

Attention: il est possible d'emprunter ce chemin uniquement en dehors des  marées, dont les horaires sont affichés à chaque extrémité afin de prévenir du danger de la mer !

 

Le passage du Gois - A marée basse
Le passage du Gois - A marée basse
Le passage du Gois - A marée basse
Le passage du Gois - A marée basse
Le passage du Gois - A marée basse
Le passage du Gois - A marée basse
Le passage du Gois - A marée basse
Le passage du Gois - A marée basse
Le passage du Gois - A marée basse

Le passage du Gois - A marée basse

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Superbe, mais attention prudence ! La marée n'attend pas !<br /> Bisous et bonne journée
Répondre
P
Bel endroit, je découvre...
Répondre
M
<br /> kikou!<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Coucou c'est bête que j'ai supprimé mon blog...sinon, il y a un peu d'amélioration, plus de photos lol<br /> <br /> <br /> <br />