Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de "Bienvenue-chez-Amélie"

Au travers de mon blog, je vous propose de vous évader à travers mes carnets de voyages. De partager le grimoire familial de recettes avec de nouvelles saveurs ! Passionnée par l'écriture et la photo...Suivez moi !!!

Évasion à l'Ile d'Oléron

Évasion à l'Ile d'Oléron

Août 2018

La belle charentaise sera vous envoûter...

Ce caillou dans l'océan est à la fois doux et sauvage, des endroits silencieux, si fragiles !

C'est tout simplement "une île" que l'homme a su préserver. 

Tout règne autour de SA NATURE ! On est loin des clichés touristiques...Les seuls clichés, d'ailleurs, ce sont celles des cabanes colorées. 

Situé au sud-est de l'ïle

Saint-Trojan-les-Bains, les cabanes ostréicoles sont devenues des cabanes d'artistes...

Flâner au milieu de ces artistes, ici le dépaysement est garanti !

Des couleurs vifs aux pastels, on est au coeur d'un tableau,

C'est simplement magique !

Trouver l'inspiration, devant un support vierge, afin d'y mettre les couleurs de la vie !

Lieux de créations, un lieu de vie ! On prend un café, ici ?

Bijoux, peintures, céramiques, vêtements...

Avec une vue imprenable sur la grande bleue.

Une citadelle entourée d'eaux...

C'est le petit frère de Fort-Boyard : Le Fort Louvois

 

Puis,

Flâner ou se perdre dans les ruelles...

Admirer le travail artisanal local...

Un petit air de vacances !

Et finir sur le marché pour remplir le panier de saveurs

A fleur de sel...

********

Notre voyage continue, cette fois-ci en petit train...

Direction Maumusson !

Le p'tit train de Saint-Trojan-les-Bains

Sur les rails, embarquez à travers une promenade unique au coeur de la forêt de pins...

Pour découvrir ce chemin de fer tout proche de la mer

Sentir un mélange de pins et d'embruns

***

Bienvenue à la gare de Gatseau

Les pieds dans l'eau...

Dans la baie de Gatseau

L'homme veut s'accaparer de la nature, mais la nature reprend toujours ses droits, ici, la mer ronge la côte au gré du temps et des marées, entre 10 à 20 mètres par an,  la violence des tempêtes diminuent le sentier du littoral.

***

Cette fois-ci, on arrive au bout du monde, les pieds dans le sable, sur la côte sauvage

Ici, on y vient à pied ou en p'tit train

Nous sommes à la gare de Maumusson

Écoutez un instant ses vagues qui viennent mourir délicatement sur le sable

 

Prendre un bain de mer, remonter de la plage avec une glace, admirer le paysage sauvage, croisons-nous un lapin de garenne lors de notre voyage ?

 

Partir le coeur amer, comme un dernier coucher de soleil !

***

Saint-Pierre-d'Oléron

Nous reprenons la route, notre chemin s'arrête cette fois-ci toujours en bord de mer à la Cotinière.

Le soleil s'efface doucement dans les profondeurs de l'océan Atlantique.

Puis, au petit matin, le port de pêche se réveille...

Ici, on admire les bateaux certains sont encore endormis.

La mer est belle, ils attendent de partir pour ramener le poisson frais du jour qui sera vendu à la criée.

Un ballet incessant en toute saison

***

Se recueillir un instant, dans cette charmante église à l'architecture moderne, face à l'océan, cette mer qui arrache ces hommes et ces enfants qui en vivent.

L'église Notre-Dame-et-Saint-Nicolas de La Cotinière

 

Cette mer parfois maudite ! Et pourtant, c'est leur gagne-pain !

Ces familles endeuillées qui ne verront jamais le retour du bateau de leur être cher..."Péri en mer".

C'est ici, que leurs femmes et leurs enfants viendront dans cette chapelle de marins, se recueillir.

Les prières pour pardonner à cette mer...

On allumera alors une bougie en souvenir,

Car la mer est leur seul cercueil.

On quitte le joli village de la Cotinière afin de se rapprocher des cieux, on s'envole alors vers une autre destination, sur la côte sauvage...

***

Nous sommes à l'extrême-ouest de l'île d'Oléron à La Conche.

Depuis 1926, Il est habillé de noir et de blanc !

Dominant tout sur son passage,

Même les jours de brume...

Pour toucher les étoiles du ciel, il faudra gravir les 224 marches afin d'admirer un paysage panoramique à 360.

Hélas, nous resterons à terre et à ses pieds !

Dans son jardin en forme de rose des vents, nous perdrons un peu le Nord !

Seul ce géant de 46 mètres au dessus du sol nous guidera jusqu'à l'océan.

Nous quittons ce vieux de 184 ans, au revoir, le phare de Chassiron.

Prenons le large pour aller découvrir les vieilles pierres d'un fort en mer connu par un célèbre jeu télévisé...

***

Qui suis-je ?

Un fort...

Un vaisseau de pierre éternel au milieu de la mer

Une prison...

Je suis la folie des hommes et même "une idée sans suite", un projet parfois abandonné !

 

Il faudra attendre un 9 mai 1801, je germe enfin de l'eau sous Bonaparte...Mon âme sera celle de protéger la rade...Nos ennemis sont les Anglais ! 

Il faudra du temps et de l'argent dans mon projet...Que voulez-vous l'homme a toujours les idées, les plus farfelues, même jusqu'à perdre des hommes pour me construire.

Folie humaine me diriez-vous ! Certainement, je suis née en 1857, ma construction est enfin terminé. ENFIN est un grand mot !

Puis les années passent, mon corps est exposé de canons. Le chantier reprend...Puis, encore abandonné et même...

 Oublié !!!

Les guerres des hommes qui souhaitent me défigurer.

Solide comme un roc face au tremblement de terre du 20 juillet 1958.

Et puis, un beau jour, on m'a même mise en vente pour 7500 francs, c'était un 4 octobre 1961...

Un dentiste m'achète le 28 mai 1962, comme propriété privée, un coup de coeur, pour moi, non, puisque je dépéris.

Les hommes de mer viennent me visiter, entre dans le coeur de mes entrailles, les herbes sauvages y poussent...Que voulez-vous que je fasse ? Je suis un tas de pierres.

En 1966, je fus un décor d'un film...Puis en 1981, je suis à nouveau une vedette pour une "chasse aux trésors" et je retombe dans l'anonymat.

Le trésor de ma vie sera d'ouvrir un jour, "les pièces de l'espoir" pour certaines associations...Mais solide comme un roc, mes cellules de vie sont un vrai défi !

Puis, retour à la réalité sur le continent...

Bon vent de ce joyau français !

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Très poétique cette évasion, cela fait du bien au moral de voir de telles photos ! Merci Amélie et bon lundi de Pâques ! Bisous chez vous
Répondre
E
Merci pour ce joli reportage qui me rend un peu triste, nous avons loué sur l'île, la semaine de l'Ascension! C'est très compromis, hélas !
Ce sera partie remise ! Tes photos donnent envie !
bisous
Répondre
S
merci pour cette petite escapade virtuelle!!!! bisous
Répondre
O
Que de belles photos, bien commentées...
Il y a quelques années nous étions partis en C.C. pour le Marais Poitevin (enchanteur), puis nous étions descendus tranquillement jusqu'à La Rochelle.. et l'Ile d'Oléron. De très beaux souvenirs.
Je ne connaissais pas cette petite chapelle, lumineuse et pleine de sérénité.Et je pense à toutes familles qui, actuellement, ne peuvent pas accompagner leurs proches ni les revoir après leur mort. Et je me dis qu'elles auront au moins un lieu où aller les retrouver et se recueillir. Ce qui n'est pas le cas des familles de marins.
Bisous et merci pour cette belle ballade pleine de souvenirs pour moi.
Répondre
L
Merci Amélie pour cette jolie balade sur cette île que j'aime beaucoup, et pour ce petit bol d'air iodé. Bises et belle journée
Répondre
P
merci poire cette superbe évasion j'apprécie surtout que je souhaiterai y séjourner !
Répondre
L
Merci pour cette belle visite et la balade en p'tit train !
Bises et bonne journée
Répondre