Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de "Bienvenue-chez-Amélie"

Au travers de mon blog, je vous propose de vous évader à travers mes carnets de voyages. De partager le grimoire familial de recettes avec de nouvelles saveurs ! Passionnée par l'écriture et la photo...Suivez moi !!!

Confinement à la maison : jour 1 et jour 2

Confinement à la maison à cause du "Coronavirus" !

Avec les enfants, nous allons vous raconter nos journées de confinage et d’émotions. Pas d’internet pour les publier au moment voulu…

Un exercice qui nous a permis de revoir le français et de nous rapprocher autrement, j’ai laissé exprès les fautes…Ce sont des enfants, ils progresseront de jour en jour, après mes quelques conseils...Me voilà psy, institutrice et même animatrice ! 

 

Premier jour à la maison, lundi 16 mars 2020

Et voià le premier jour d’ennuis, malgré les devoirs qui ne veulent pas se présenter sur l’écran de l’ordinateur pour Lulu (13 ans, en quatrième).

Mon compagnon se transforme en instituteur pour Quentin (8 ans), son unique élève de CE2.

Le grand attend des heures devant l’écran, sans réponse, malgré l’appel téléphonique au collège…Il faut patienter.

 

Dimanche 15 mars 2020, la veille…

La veille, mon supérieur m’a appelé pour m’annoncer que mon contrat stoppait net le vendredi 13 mars, je suis contractuelle en mairie, les restrictions sanitaires sont trop importantes et vu ma fragilité, je suis un sujet à risque !

Je resterais confiner de force chez moi…

Dans la soirée vers 19h30, un autre appel téléphonique, cette fois-ci de l’hôpital suite à une intervention chirurgicale en janvier, un message m'annonce qu’il est impossible de me rendre l’après-midi à mon rendez-vous.

La situation est grave ! 

 

Le lundi fut difficile...

Dans ma tête, je dois faire le deuil de ne pas aller travailler ce lundi, puis les jours suivants.  Mais pour combien de temps ?

Superbe, je vais rester avec les enfants…Un lundi à tourner en rond, le temps de m’adapter à cette nouvelle vie.

Et si on faisait de la peinture pour les occuper, ce "temps"… Qui semble une éternité. Et dire que c’est le premier jour.

Je découvre mon âme d'artiste...Les quatres saisons !

 

Deuxième jour à la maison,  mardi 17 mars 2020

Lucas : J’essaye encore de faire mes devoirs sur l’ordinateur mais en vain. J’ai donc fait quelques exercices de mathématique. Plus tard, nous avons fait un petit peu de jardinage. Pour le goûter, nous avons fait du pain perdu sucré qui était très bon. Plus tard, nous avons fait le journal de bord.

Quentin : ce  matin  mon  papa  ma  m’a  aidé  à faire  mes  leçons. Après, j’ai fait des livres sur les saisons.

A mon tour de raconter cette journée, je me suis rendue chez le médecin traitant qui m’a pris en urgences…D’habitude, il faut quinze jours pour avoir un fameux rendez-vous.

Avant de partir, il a fallu imprimer l’attestation de déplacement et sans internet à la maison, on est vraiment coupé du monde. Cette dérogation a été partagée par une amie sur Facebook…Comme quoi, les réseaux sociaux sont utiles ! N’est-ce pas ?

Je pars donc à 9h30 de la maison pour un rendez-vous fixé à 10 heures, un peu en avance, vous allez, me dire, mais la grande raison, je dois me rendre d’abord à la pharmacie, un médicament à prendre à « vie », le levothyrox.

Souvenez-vous du nuage qui s’est arrêté net à la frontière !

La queue sur le trottoir, les patients sont amenés à rentrer un à un. Ça se regarde sur le trottoir, les personnes plus âgées prennent ceci à la plaisanterie…Quand mon tour arrive, le pharmacien me préconise de surtout pas poser mes affaires sur le comptoir (Ah ! le sac d’une femme toujours remplit !) Et le hic, mon ordonnance date, je suis sauvée dans cinq minutes…J’aurais le sésame !

Quelques pas, et me voilà chez le médecin. Surprise, un vigile vient me répondre, il porte le masque, une charlotte et des gants…Et un petit interrogatoire s’impose avant de rentrer, vous avez de la fièvre, vous toussez…? Vous avez pris un rendez-vous ?…Oui, ouf !

Je rentre et je passe devant la secrétaire masquée, et là, je retrouve la salle d’attente aménagée, 4 chaises séparées, les unes des autres. Cette salle d’attente me parait bien si froide, d’habitude, elle est bondée.

SEULE à attendre

Puis, une dame viendra, le sourire aux lèvres, elle est surprise à son tour… 

Pour moi, le choc, j’attends depuis quelques minutes, un foulard pour mettre autour de la bouche et de mon nez, je ne suis pas très rassurée, notre ennemi est invisible !

Après examen, mon médecin me recommande surtout de prendre une douche en rentrant de ma visite, de mettre mes affaires au linge sale, à appliquer partout où l’on se rend pour les courses et même se doucher lorsqu’on revient du travail. Elle assiste beaucoup sur le confinage, de bien se laver les mains, même chez soi et surtout bouquiner, d’éviter de regarder la télé…Pour éviter la déprime avec ces informations…

Oui, nous sommes en GUERRE mais notre ennemi est là quelque part, invisible…A prendre très au sérieux ! Ce n'est pas des vacances !

Et quand, je sors, une dizaine de personnes font la queue pour aller à la pharmacie…Quelques longues minutes sur le trottoir. Nous sommes des soldats obéissants…

En entrant, le pharmacien est en pleine action, il lave les comptoirs…Un geste qui me surprend !

Et en sortant, j’irai faire quelques courses à la supérette du coin…Beurre, cordon bleu, carottes râpées, pain, chou-fleur et même un paquet de spaghetti, le strict nécessaire ! Car les prix ont augmenté, six euros, une brioche !

Mes activités durant cette journée faire des bracelets, avec ce beau soleil, commencer à nettoyer le jardin, un peu de cuisine pour occuper les garçons et surtout d’avoir reçu par surprise mon cadeau d’anniversaire en coup de vent par mes parents qui sont venus le déposer avant le couvre-feu, pas de bisou et quelques instants de bonheur…Vite, ils se sauvent comme des sauvages lol !

Mais faire mon anniversaire sans eux est un déchirement !

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
C'est émouvant à lire, dis donc les précautions, merci pour certaines informations. Quand je pense que les Parisiens s'exodent pour aller à la plage où se promener...ma colère est grande. Je lis ce confinage à l'envers. Ayant du temps, je vais rester un peu ce soir sur ton blog. Et promis, je ne mets pas mon bout de nez dehors.... bonne nuit.
Répondre
L
Une période difficile à vivre, mais c'est le moment de reprendre des activités qu'on a un peu laissé de côté... lecture, couture, bricolage... quand on n'a pas le choix faut faire avec et être patient !
Bisous (virtuels) et bonne journée
Répondre
B
Coucou Lucky,
C'est même le bon moment de s'y remettre, rangement de la maison, jardin (un petit quart d'heure par jour)...Et les loisirs créatifs, longtemps, oubliés au fond du tiroir ! Bisous chez toi et pas de voyage, on reste chez soi !
V
Oh .mon petit pingouin je suis émue de te lire et c est comme ça et oui il ne faut pas trainer dans les rues
Il faut respecter les consignes du gouvernement allez on le fêtera plus tard ton anniversaire
Gros bisous ????????????????????❤❤❤❤❤❤
Répondre
B
Merci maman pour ton message qui m'a ému aussi, tu as raison, on va rester gentiment à la maison, et puis pour une fois on aura deux anniversaire à faire...Donc double cadeau et puis il y a le téléphone ! gros bisous, je t'aime ma petite maman
A
Moi, ça va me faire du bien de te lire, confinée dans la maison. Quentin a beaucoup d'imagination et toi aussi ! Je vis dans un appartement avec mon mari. Quelques fleurs sur le balcon ! C'est le printemps. Comme toi, ça c'est dur de ne pas voir sa famille, le bonheur de s'occuper de mes petits-enfants se fera uniquement par téléphone. Mais à travers ton histoire, on se retrouve ! Et Amélie merci de ce moment de partage. Je vous suis ! Bisous à Lulu et à Quentin ! Ils ont de la chance d'avoir une maman comme toi !
Répondre
B
Merci Annie, oh que oui, ils ont de la chance de m'avoir comme belle-maman. Je reviens du potager heureusement que nous avons un petit coin de verdure pour commencer à peaufiner notre créativité avec la Dame Nature. Bisous aux petits-enfants et à vous
L
On est tous à la même enseigne. il faut positiver ce temps qui nous est donné pour faire ce qu'on remet toujours au lendemain. Si tout le monde joue le jeu, on arrivera à vaincre cette saleté !
Levothyrox est mon ami aussi ...ou plutôt L-thyroxine.

bisous et belle soirée.
Lavandine
Répondre
B
Merci Lavandine, oui, il va falloir positiver...En faisant un décompte chaque jour, et puis je me dis, une fois confiné, je suis en sécurité aussi ! tendres baisers chez toi
E
Très bonne idée que ce journal de bord.
S'occuper des enfants et passer du temps avec eux n'a pas de prix...
Profite au maximum de ses moments là qui passent trop vite.
Bon courage et surtout restez zen !
Bisous
Répondre
B
Restez Zen, un vrai défi en ce moment, le fait de ne pas bouger, mais on arrive à s'occuper vraiment autrement et tu as raison les enfants sont le meilleur remède pour garder le moral ! Gros bisous
E
Il faut garder le moral, et être raisonnable pour mieux vous retrouver après.
Ma fille vit à Tahiti et j'ai mal d'être si loin mais on ne peut rien faire que de patienter en s'occupant au mieux.
Profite un maximum de tes enfants, ils grandissent trop vite...
Bisous et bon courage
Répondre
L
Nous sommes tous à la même enseigne, et comme il faut soleil, le confinement est encore plus dur! Je crois que je vais fêter aussi seulement avec ma fille mon aniverssaire le 3 avril...
Belle journée quand même
Répondre
B
Oh, ma Livia, je penserai fort à toi aussi ! Et comme tu dis heureusement que nous avons le soleil ! Gros bisous à toi et ta fille
A
Oh ! Toi es triste pour ton anniversaire, je te comprends ma jolie ! C'est pour mieux se retrouver en forme et tous ensemble ! Bravo aux enfants...J'attends la suite. Bisous et restez bien à la maison.
Répondre
B
Un petit coup de blues mais promis, je vais garder le sourire et la forme ! Bisous
O
Coucou Amélie,Je te trouve très courageuse, malgré le stress, malgré le vague à l'âme. Mais s'occuper des autres (et en particulier des enfants), reste une bonne thérapie, et tu l'appliques à merveille.
Je t'envoie plein de bisous virtuels.
Répondre
B
Merci Odile pour ton message brodé ça m'a fait super plaisir ! et ton petit message ! Prend soin de toi aussi ! Bisous non contaminés