Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de "Bienvenue-chez-Amélie"

Au travers de mon blog, je vous propose de vous évader à travers mes carnets de voyages. De partager le grimoire familial de recettes avec de nouvelles saveurs ! Passionnée par l'écriture et la photo...Suivez moi !!!

La rue de Lille

Un petit retour aux sources dans le Pas-De-Calais...

Aujourd'hui, je vous emmène à la découverte d'une rue pittoresque à Boulogne-Sur-Mer.

Située au cœur de la vieille ville, la rue de Lille tient son nom d'origine, "la rue des Cuisiniers". Cette rue mène directement à la basilique Notre-Dame-de-l'Immaculée-Conception.

•*´¯`*•Flâneries•*´¯`*•

Que j'aimais flâner dans cette rue pavoisée et vivante, ayant vécu juste en face de la ville fortifiée …

L'été, elle est bondée de tourisme notamment les Anglais et les Belges, ils viennent profiter des terrasses de café, chauffées par les doux rayons du soleil.

En plein cœur de l'après-midi, les odeurs se mélangent, celles des moules et des frites...et à deux pas de là, je sentais le pain tout chaud, le boulanger préparait sa levée de seize heures.

•*´¯`*•Sucrées salés•*´¯`*•

Autre souvenir, celui de la boutique de bonbons face à la cathédrale.

Les grands comme les petits pourront piocher dans un concentré de douceurs et de saveurs acidulés...Nougats, roudoudous, caramels, des bonbons de toutes sortes et de toutes couleurs.

D'autres odeurs se dégagent dans le poumon de la haute ville. celle de la cave du fromager et celui du boulanger.

•*´¯`*•Souvenirs•*´¯`*•

Dans la rue de Lille, de nombreuses boutiques sont installées. Rentrez un instant chez le brocanteur pour chiner l'objet de vos convoitises, dans la boutique de papeterie, vous découvrirez des plumes anciennes …

•*´¯`*•Architecture•*´¯`*•

Au point architecturalement, cette rue est un réel plaisir à contempler de gros murs de vieilles pierres ornent l'intérieur ainsi que l'extérieur des boutiques et des restaurants.

Observer en entrant dans la rue de Lille, les façades de ce passage où le toit de certaines demeures ont disparu pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les propriétaires n'ont pas pu certainement rénover après la guerre leur maison, on a l'impression que celles-ci sont restées figées dans le passé.

•*´¯`*•Religion•*´¯`*•

La religion a une grande place dans le cœur des Boulonnais...Le pèlerinage de Notre-Dame est l'un des plus anciens, il a lieu chaque année au 15 août.

Lors de la Grande Procession, la rue de Lille est décorée par des filets de pêche et de fleurs.

Les costumes Boulonnais et la coiffe « le soleil Boulonnais » sont ressortis d'ailleurs, si vous avez un jour l'occasion de passer dans cette rue, vous verrez sur certaines façades de restaurant l'emblème de Boulogne et proche de la cathédrale une fontaine …la fameuse coquille Saint-Jacques représentée.

•*´¯`*• Saisons•*´¯`*•

Et lorsque l'hiver arrive...Que les cafetiers et restaurateurs ont rangé leurs terrasses.

Cette rue ne meurt pas dans la tristesse du froid bien au contraire, les chants de noël se font entendre dans les rues, le vin chaud, le pudding et bien d'autres friandises réveillent doucement la rue de Lille qui sommeille en attendant le printemps...

La rue de Lille...à Boulogne-sur-Mer au gré des saisons
La rue de Lille...à Boulogne-sur-Mer au gré des saisons
La rue de Lille...à Boulogne-sur-Mer au gré des saisons
La rue de Lille...à Boulogne-sur-Mer au gré des saisons
La rue de Lille...à Boulogne-sur-Mer au gré des saisons
La rue de Lille...à Boulogne-sur-Mer au gré des saisons
La rue de Lille...à Boulogne-sur-Mer au gré des saisons
La rue de Lille...à Boulogne-sur-Mer au gré des saisons
La rue de Lille...à Boulogne-sur-Mer au gré des saisons
La rue de Lille...à Boulogne-sur-Mer au gré des saisons
La rue de Lille...à Boulogne-sur-Mer au gré des saisons
La rue de Lille...à Boulogne-sur-Mer au gré des saisons
La rue de Lille...à Boulogne-sur-Mer au gré des saisons

La rue de Lille...à Boulogne-sur-Mer au gré des saisons

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article